* 356 millions d'euros de consultations de généralistes et arrêts maladies représentent 19% du coût total du H1N1 pour l'Etat. La fourchette haute estimée par le Sénat, 752 millions d'euros, en représente, comme sur le graphique, 33%.